VirtualBox & Windows Serveur : Affichage en plein écran

Il y a peu de temps j’ai fait un article pour mettre le plein écran avec kali linux et virtual box. Cette fois ci c’est avec Windows Serveur et les Windows en général. C’est beaucoup plus simple cette fois ci.

Il vous suffit d’aller dans le menu Périphériques et de cliquer sur insérer l’image cd des addons invité…

Cela vas vous demander sur Windows de valider l’exécution du programme. Installez le et au prochain redémarrage (après le déverrouillage) , la machine virtuelle sera en plein écran.

Ctrl+Alt+Del sous VirtualBox

Lorsqu’on désir déverrouiller un Windows serveur (et autres …) sous VirtualBox, il nous est demandé de faire un Ctrl+Alt+Del. Le problème étant que lorsqu’on exécute cette commande, cela s’exécute sur le Windows source et non sur la machine virtuelle.

Le moyen le plus simple que j’ai trouvé pour exécuter cette commande sur la VM est la suivante :

Dans le menu Entrée, cliquez sur clavier puis sur envoyer Ctrl+Alt+Del.

VirtualBox & Kali : Affichage plein écran

Lors de l’installation d’une machine virtuelle Virtual Box sous Kali Linux j’ai eu du mal à trouver le moyen simple de rendre l’affichage possible en plein écran.

Suite a mes recherche j’ai trouvé un moyen :

  • Assurez vous d’avoir la dernière version de VirtualBox
  • Téléchargez l’Extension Pack de VirtualBox
  • Installez le : VB > Fichier > Préférences > Extensions

  • Lancez votre machine virtuelle puis éditez votre liste de repos :
nano /etc/apt/sources.list
  • Vous devez avoir les deux dépôts suivants (Valable le 10/2017 voir ICI sinon) :
deb http://http.kali.org/kali kali-rolling main non-free contrib
deb-src http://http.kali.org/kali kali-rolling main non-free contrib

//Assurez vous que le deb-src n’est pas commenté.

  • Ensuite, il faut mettre à jour vos dépôts :
apt-get update && apt -y dist-upgrade
  • Redémarrez votre machine puis installez le virtualbox-guest :
apt-get -y install  virtualbox-guest-x11
  • Au prochain redémarrage votre machine virtuelle sera en plein écran !

Source

Android : Redirigez les utilisateurs vers SMS et TEL

J’ai récemment eu besoin lors d’un projet sous Android (application de contact) de rediriger mes utilisateurs vers l’application de messagerie SMS et l’application de téléphone. J’ai eu  du mal à trouver la bonne solution. Je vous la partage ci-dessous.

SMS : 

Uri uri = Uri.parse("smsto:" + NUMERO DE TEL);
Intent intentsms = new Intent(Intent.ACTION_SENDTO, uri);
startActivity(intentsms);
finish();

TEL :

Uri uri = Uri.parse("tel:" + NUMERO DE TEL);
Intent intentcall = new Intent(Intent.ACTION_DIAL, uri);
startActivity(intentcall);
finish();

 

Bon, ça parait simple à première vue mais c’est toujours utile d’avoir ça sous la main !  Il existe un grand nombre de possibilités avec les Intents je vous laisse une partie de la liste ci-dessous.

JetBrains, les meilleurs IDE ?

J’aime varier les plaisirs lorsque je développe. Il m’arrive très souvent de tester des IDE pour trouver celui qui me correspondra le mieux. Je vous ai parlé de Brackets dans un article antérieur, l’IDE qui me permet de développer en web.

Avant, lorsque je développais dans d’autre langages, en particulier en Java et en Android, j’utilisais Eclipse. Mais j’ai découvert JetBrains. JetBrains est une association d’IDE Ultra performants. Je suis littéralement tombé sous le charme. J’utilise depuis trois bons mois IntelliJ Idea pour du Java et Android Studio pour Android (sans blagues). JetBrains fournit un nombre impressionnant d’IDE de qualité professionnelle. Que ça soit pour le web, pour du .NET, pour du C++, etc, vous trouverez l’IDE idéal !

Bien évidement je reste sous Brackets pour le développement web, mais il faut avouer que les IDE de cet éditeur sont très très bon.

Disponible ICI.

Différence entre Front-End et Back-End

La notion de développeur Front-End et Back-End est souvent floue pour une grande majorité de personne. Je vais essayer de vous expliquer au mieux et au plus rapide la différence entre les deux.

Front-End : 

Le Front-End est tout simplement le côté visible du site avec lequel on interagit. Tout se déroule du côté du client. Le Front-End est souvent réalisé en HTML, CSS, JS.

Cette partie peut se scinder en deux, le côté design et le côté développement. C’est la plupart du temps deux personnes différentes qui réalisent ces deux parties.

Back-End : 

Le Back-End est la partie invisible par l’utilisateur d’un site mais de loin la plus importante. Le Back-End peut se scinder en trois, le côté serveur, le côté application et le côté base de données.

Le serveur permet d’héberger le site et de le rendre accessible tout le temps. La base de données permet de regrouper toutes les données nécessaires aux fonctionnalités du site. Ça peut aller de mot de passe jusque aux articles d’un blog. L’application est souvent réalisé en PHP, Ruby, Python et plein d’autres langages. Le langage de l’application utilisé coté serveur est invisible pour l’utilisateur. Toutes les données sont traitées dans cette partie.

 

Pour mener a bien le développement d’un site, les deux parties sont nécessaires car chacun a ses spécifications et ses normes.

 

IpTables : Interdire tout sauf au ROOT

Récemment, pendant la sécurisation d’un de mes serveurs sous Debian, j’ai eu besoin d’interdire le trafique à tous les utilisateurs sauf au root. Je me suis renseigné un peu partout et avec un peu de difficulté, j’ai trouvé une solution.

Par exemple, admettons qu’on veuille interdire le trafique sortant sur le port 443 à tous les utilisateurs sauf au root. Il suffit de faire ça :

iptables -A OUTPUT -m owner ! --uid-owner root -p tcp --dport 443 -j DROP
  1. OUTPUT permet de spécifier le trafique sortant.
  2. -m owner ! –uid-owner root permet de spécifier tous les utilisateurs sauf le root.
  3. -p tcp –dport 443 permet de spécifier le type de port, ici tcp et le port de destination, ici 443.
  4. -j DROP permet de spécifier l’interdiction de la règle.

Voila une règle très utile lorsque on doit administrer un serveur.

Comment tronquer le text en CSS ?

Je me suis toujours demandé comment en CSS il était possible de tronquer le texte dans un input. J’ai trouvé la solution ! Et c’est tout simple ! Il suffit d’appliquer la directive « ellipsis » au « text-overflow » de l’input. Une petite astuce à garder dans le coin de la tête.

En image :

input { overflow  : hidden; }
input { text-overflow: ellipsis; }

En faisant mes recherches j’ai découvert de nombreuses propriétés extrêmement intéressantes dont j’ignorais totalement l’existence. Affaire à suivre.

jQuery est il bien chargé ?

Il m’arrive souvent dans mes projets de me servir de jQuery. Je me suis donc fait un petit script qui me permet de savoir si jQuery est bien chargé sur ma page.

Plusieurs fois je me suis tiré les cheveux car je ne trouvais pas la cause d’un bug. Mais plusieurs fois mon jQuery n’était pas chargé !

Je vous partage donc aujourd’hui ce petit morceau de code qui vous permettra d’être sur que jQuery est bien chargé !


if (typeof jQuery === 'undefined') {
 alert("jQuery n'est pas chargé !");
} else {
 console.log('jQuery est chargé !');
}

Ce petit morceau de code n’est pas bien compliqué mais très utile !